Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/03/2016

VIVE LA RESISTANCE !!!!!

Vive la Résistance !!! La vraie, pas celle dont se réclament aujourd'hui certains qui dénigrent ceux qui ont combattu le nazisme en mettant en doute la réalité de leur engagement, quand ils ne se réclament pas ouvertement de l’héritage de Pétain comme j’ai pu le lire récemment dans les commentaires d’un blog, jouant allégrement avec la vérité historique. C’est sans doute parce que EUX ou les LEURS n’ont pas eu une conduite exemplaire pendant l’occupation,  qu’ils se permettent aujourd’hui de la dénigrer ou de la dénier en usurpant son nom.

Je ne referai pas le procès de la collaboration, l’histoire à jugé, comme elle jugera les nostalgiques de cette époque.

Si j’écris aujourd’hui « Vive la résistance », c’est pour vous soumettre un document : le film des obsèques le 29 Août 2012 d’un homme, qui dès l’automne 1940, (avec son frère), aux cotés de son père, est entré en résistance à l’ennemi en allant rechercher dans les bois les armes et les équipements abandonnés par l’armée en déroute, il n’avait que quatorze ans. Un homme qui a conquit sa croix de guerre en prenant d’assaut la collégiale de Saint Jean des Vignes à Soissons, bâtiment du haut duquel, les miliciens (ces fascistes français) tiraient sur les FFI et les américains . Un homme qui à combattu dans la neige des Ardennes face à la dernière offensive allemande, un homme dont la guerre ne s’est pas terminée le 8 mai, mais le lendemain, devant la poche de Saint Nazaire, où les allemands refusèrent de déposer les armes le jour de l’armistice.

Cet homme combattit l’intolérance et le racisme toute sa vie, jusqu’à son dernier souffle, il fut mis en terre au son du chant des partisans chanté par l’assistance, un hommage qu’il n’avait pas usurpé. Cet homme qui nous servi d’exemple, cet homme qui était à nos cotés quant en 1968, nous allions faire le coup de poing contre les nervis d’Ordre Nouveau et du S.A.C qui voulaient casser les piquets de grève, cet homme qui nous a donné de courage de refuser l’intolérable, c’était mon père.

 Cliquez sur le lien ci dessous

Obsèques d'un héros de la résistance

 

Claude sur un Char Alemand.jpg

 

Claude, sur la tourelle d’un char pris aux Panzer SS, à droite à l'avant du char, son père Maurice, capitaine FFI, Chevalier de la légion d’honneur au titre de la résistance

21:54 Publié dans Famille, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : résistance