Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/06/2018

Dimanche 23 Juin 1918-Samedi 23 juin 2018

Lettre écrite 7 jours avant sa mort par un jeune soldat de 28 ans, mobilisé dès le 1er aout 1914

Dimanche le 23 Juin 1918

Mon cher Papa.

Je viens d’apprendre par un mot de Maurice que tu étais rentré à Paris. Je pense que tu as laissé Maman en meilleure santé et que le cafard était passé.
Ma longue lettre a fait le tour de la famille, pourtant elle n’avait rien d’extraordinaire. Tous les copains qui étaient avec moi en ont vu et fait autant.
Je te remercie bien de ton petit colis (saucisse et fromage) il m’a servi le matin quand je partais à 4h pour rester 8 heures dans un fourgon.
Je suis toujours au Ravitaillement du C. I. D et pour le moment je ne m’en fais pas une miette. Tous les autres gradés et hommes disponibles sont partis au Régiment de combat pour boucher les nombreux trous. J’ai eu la veine d’être arrivé le dernier de mon grade.
J’ai vu avec plaisir que tu avais bien profité de tes vacances pour sortir Maman et la distraire. Ça lui aura fait certainement beaucoup de bien.
D’Emile et de Maurice les nouvelles sont bonnes. Je vais tous les 3 jours à Epernay et j’en profite pour bien employer mes heures de liberté. Nous y allons pour le Ravitaillement de la Compagnie.
Merci pour tes souhaits de bonne fête, nous allons l’arroser ce soir, nous sommes 4 du même prénom, les bouchons vont sauter un sacré coup. Tu vas reprendre le collier très probablement demain, je te souhaite bon courage et de bonnes affaires.
Donne moi des nouvelles de Maman !
As-tu reçu mon livret de pécule et ma photo,
Je t’embrasse bien affectueusement.

http://lettresdeguerre-1914-1918.midiblogs.com/