Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/09/2014

Carnet de Route de Jean RENOUX 6 septembre 1914

Dimanche 6. Réunion du régiment à Glorieux, nous partons pour empêcher un corps d’armée ennemi de bousculer le 6ème corps, nous les prenons par le flanc et avons une vive résistance. Un obus[1] m’envoie une balle de plomb dans la jambe gauche, je continue de marcher, au cour d’une accalmie je veux faire mon pansement, je reçois une balle dans le dos tout près de la colonne vertébrale, je souffre beaucoup sur le moment. Un ami caporal Chartier vient me faire un pansement. J’attends les brancardiers toute la nuit, de temps en temps je crie mais toujours rien, c’est une nuit longue, je me traîne comme je peux vers la route et croise pas mal de cadavres. Le jour commence à pointer et déjà le canon tonne.

 



[1] Il s’agit d’un shrapnel, obus à fragmentation inventé en 1784 par un officier anglais qui lui donna son nom. En 1914 il était confectionné sous la forme d’un conteneur cylindrique contenant une charge explosive et des petites balles de plomb elles mêmes appelées shranels.

07:00 Publié dans Famille, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guerre 14 18

Les commentaires sont fermés.